mercredi 22 février 2012

Alea Jacta Est ! Mon premier billet.


Hum, hum... Et bien, bonjour tout le monde !
Donc, nous y voilà : mon premier post. Et ce n'est certainement pas le plus facile à rédiger ! Parce que, au final, que suis-je sensée écrire ? Dois-je me lancer tête baissée ou prendre le temps de me présenter,
d'expliquer où-quand-comment-pourquoi j'ai décidé de tenir un blog ?! Evidemment, la première option aurait l'avantage de contourner la difficulté. Mais, comme on n'est pas chez les sauvages, je préfère
faire les choses correctement - d'autant plus qu'il est tout de même plus agréable d'en savoir un minimum sur la personne qui s'adresse à vous, fut-ce par écrans interposés.

Je m'appelle Fanny, j'ai 30 ans, et j'habite à Nîmes - célèbre pour sa féria et surtout pour ses vestiges romains. Ce n'est pas tout à fait un hasard si je me suis installée ici : entre plusieurs localités de la région, mon choix s'est porté sur cette ville précisément pour son passé historique. Je suis passionnée par l'Antiquité romaine - certains diraient même que ça vire à l'obsession - et, de peur que mes proches ne finissent par m'assommer pour m'empêcher de déblatérer sur Tibère, Domitien, Agrippine, Tacite ou Caton, j'ai commencé à envisager de créer un blog. Je saute finalement le pas aujourd'hui, après avoir enfin balayé mes derniers scrupules. Car, voyez-vous, je ne suis pas plus historienne qu'archéologue - ni de près, ni de loin -
et je n'ai donc d'autre légitimité pour traiter mon sujet que celle que me confère mon immense intérêt et les connaissances accumulées au fil des lectures, rencontres, expositions, conférences, documentaires,
etc. Des connaissances de seconde main, en quelque sorte, que j'espère néanmoins partager.
  
Je parlerai donc de... et bien, à peu près tout ce qui se rapproche du sujet ! Personnages historiques (empereurs mais pas que.), mythologie, vie quotidienne, arts, anecdotes, livres voire même films, apports de
l'Antiquité dans notre société... Ce qui peut sembler ambitieux, alors que j'espère seulement apporter un regard original, sans prise de tête et avec un peu de légèreté. A priori, je ne pense pas écrire trop de bêtises, mais n'hésitez pas à me contacter ou à laisser des commentaires si vous repérez des bourdes. Et même si vous n'en repérez pas, d'ailleurs : je serai ravie d'échanger avec vous, même en l'absence d'erreur.

S'il vous plaît, montrez-vous indulgents envers la débutante que je suis, et soyez les bienvenus pour un voyage qui vous conduira quelque part dans la Rome Antique, entre la fondation et la chute de l'Empire.
Comme dirait Varron : "Porta itineri longissima". (Soit : Dans un voyage, le plus long est d'atteindre la porte.)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Fanny,

Tombée absolument par hasard sur votre blog : en fait, à la recherche d'un graffiti que j'ai vu cette année, à Pompéi (oui Madame !), j'ai découvert à cette occasion, votre "folie", assez proche de la mienne...
Je m'explique : de façon tout à fait inexpliquée, j'ai moi aussi des palpitations, comme à l'idée d'un rendez-vous amoureux, dès que j'entends parler d'antiquité gréco-romaine.
Depuis la classe de 4e, en cours de Latin, je rêvais de combler un manque, celui d'avoir raté un voyage organisé par le prof, à Pompéi et Herculanum.
Et cette année, soit près de 35 ans plus tard, j'ai réalisé ce fantasme.
Et la réalité a dépassé mes espérances... comme si je retrouvais un lieu où j'avais vécu.
Et de même, je suis tombée amoureuse d'un homme, notamment parce qu'il me parlait avec des étoiles dans les yeux de cette même ville où est né cet Antonin (!) et près de laquelle je vis également (!!)
Allez comprendre...
Bon, j'arrête, mais je vous garde dans mes tablettes.
Ne lâchez rien, j'ai besoin de cette bouffée d'air, de cette respiration...

FL a dit…

Waouh ! Ce que ça fait du bien de savoir que je ne suis pas la seule à être atteinte par cette mystérieuse pathologie ! Vous ne pouvez pas imaginer combien votre message m'a fait plaisir. J'espère vraiment que mon blog continuera à vous plaire - et si je peux réunir quelques passionnés, ce sera toujours ça de gagné. Merci encore pour votre commentaire. Et si un jour, vous avez envie de prendre un café en discutant de Néron, de style pompéien ou de quoi que ce soit d'autre, n'hésitez pas à me contacter...
Et j'espère que vous avez pu retrouver votre graffiti - sinon, essayez Flickr, on ne sait jamais. Valete !

Joël Ferrer a dit…

Bonjour à tous, il vaut mieux tard, que jamais.
Cela fait tout juste qqus semaines que j'ai découvert votre blog. Je suis sous le charme et époustouflé par la qualité de son contenu et la façon dont c'est traité.
J'ai beaucoup de sujets à rattraper, et je compte suivre avec assiduité les prochains billets.
Je suis également atteinds de la même pathologie que vous. C'est pour cela que j'ai également franchi un cap, car l'antiquité est une passion chez moi depuis tout petit,(limite obsessionel) et j'ai décider il y a maintenant un an d'intégrer une association de reconstitution historique, ou j'essaye de me mettre dans la peau d'un légionnaire Romains de la fin du Ier siècle début du II eme. Car je suis un Nîmois, j'ai appris à marcher aux Jardins de la Fontaine, habitant le centre ville, j'ai tjrs une petite palpitation au coeur quand je passe à côté des arènes ou de la Maison Carrée.
Grace à votre blog, c'est un très bon moyen de combler mes lacunes et de pouvoir partager et échanger sur notre passion commune. Je vous encourage à continuer ainsi vraiment bravo et surtout MERCI.
Cordialement Joël ou Scaevus ( mon surnom Romain, que l'on peu traduire par le gaucher, le maladroit)

FL a dit…

Ave Scaevus!

D'abord, merci d'avoir pris le temps de laisser un commentaire : j'apprécie le geste - et les compliments ! Je suis ravie que mon blog vous intéresse, et j'espère que vous passerez un bon moment à farfouiller dans mes articles...

Enchantée, en tous cas, qu'un fier légionnaire nîmois m'ait contactée. Peut-être aurais-je l'occasion de vous voir en action avec vos camarades lors de manifestations. En attendant, n'hésitez pas à commenter encore (!), ou à me contacter par e-mail.

A bientôt.

Fanny.